October 1, 2020

Après une première question écrite posée par la sénatrice François Férat, le sujet de l’encadrement de la profession arrive à l’Assemblée nationale par la voix de la députée Marielle de Sarnez.

Dans sa question écrite publiée le 23 juin au Journal Officiel, la députée de Paris (Mouvement Démocrate) reprend les arguments développés par les représentants de la profession, estimant que la mise en place de la réforme 100 % santé « réclame un cadre professionnel rénové ». Elle considère qu’il est nécessaire d’établir « des règles de bonnes pratiques opposables » et appelle de ses vœux une réflexion sur la formation des audioprothésistes « afin de tenir compte des techniques d’explorations fonctionnelles et de réhabilitation auditive qui ont connu une profonde transformation depuis une vingtaine d’années ». Marielle de Sarnez demande au ministère de la Santé ses intentions sur ces sujets.