August 12, 2020

 

Un an après le lancement de la franchise, l’enseigne se réjouit du succès de son concept, alors que la barre des 40 centres auditifs vient d’être franchie.

 

L’entreprise familiale qui s’est donné pour objectif de démocratiser l’appareillage auditif, tire un bilan positif de son développement en franchise, débuté il y a un peu plus d’un an. Des salariés de l’enseigne ont été parmi les premiers à se lancer : « Nos audioprothésistes ont participé à la construction du modèle et savent donc parfaitement à quel point ce dernier est pertinent dans le cadre de la réforme 100 % Santé », explique Michel Touati, directeur général. Mais les franchisés viennent aussi d’horizons divers : indépendants, salariés d’une autre enseigne, jeunes diplômés… En dépit d’un marché peu favorable ces 12 derniers mois, les premières ouvertures sont un succès en termes de rentabilité, indique VivaSon, ajoutant qu’une deuxième ouverture vient souvent rapidement après la première installation d’un franchisé. L’enseigne annonce ainsi atteindre les 15 centres auditifs en franchise, en avance sur ses prévisions. « Le bouche à oreille s’est fait très vite, la demande a explosé depuis le début de l’année et s’est même intensifiée depuis le déconfinement, ajoute Michel Touati. Les audios ont vite compris que le modèle VivaSon allait parfaitement s’intégrer dans le nouvel environnement concurrentiel… Nous avons tous hâte d’être en 2021 ! »