December 5, 2020

“Depuis presque 30 ans les équipes de l’ensemble de nos magasins Optical Center accompagnent nos clients avec envie et professionnalisme, résultat d’une culture d’entreprise forte dont chaque collaborateur est le garant grâce à l’adhésion aux valeurs de l’enseigne et à une implication professionnelle forte.
Notre dynamique de recrutement ainsi que les formations métiers, vente, et développement personnel proposées à chaque collaborateur par Optical Center Academy permettent de renforcer les compétences et la cohésion de nos équipes et d’accompagner le développement d’Optical Center dans cette réussite collective unique.”
Olivier BAROUKH – Directeur des Ressources Humaines

Trois audioprothésistes d’Optical Center nous parlent de leur métier au quotidien.

Pouvez-vous nous décrire brièvement votre parcours : pourquoi avoir choisi ce métier, quand avez-vous été diplômé(e), quelles ont été vos expériences professionnelles avant de rejoindre Optical Center ?

Maylis Dubois : Je suis devenue audioprothésiste par hasard. Après l’obtention d’un BTS Assistante de direction en 2007, j’ai travaillé chez un audioprothésiste qui m’a fait découvrir le métier et m’a transmis sa passion.
En 2012 j’ai passé un DU de Techniques Audio-prothétiques et j’ai postulé chez Optical Center car je voulais travailler au sein d’une équipe. J’ai eu la chance d’obtenir le poste et de travailler en étroite collaboration avec différents audioprothésistes. Grâce au soutien de mon collègue Audioprothésiste DE, je me suis inscrite à l’UEM de Madrid en 2016 afin obtenir mon diplôme en 2018. Laurent Levy m’a fortement épaulée dans ce projet. Après avoir effectué mes stages de reconnaissance, j’ai eu la joie d’obtenir l’autorisation d’exercer en France en juin 2019.

François Tan : C’est suite à un échec au concours de médecine que je me suis intéressé au métier d’audioprothésiste et parce que moi-même « geek » et musicien, les domaines du son et des nouvelles technologies me parlaient bien !

Ilana Altit : J’ai été diplômée du CNAM en 2016 et j’ai aussitôt commencé chez Optical Center où j’avais fait mon stage de 3e année durant lequel je me suis particulièrement plu dans l’enseigne, j’ai donc choisi d’y rester. J’ai une grande autonomie de travail en tant qu’audioprothésiste et l’activité optique m’apporte un flux constant de clients, c’est idéal pour un audioprothésiste.

Quand avez-vous décidé de rejoindre Optical Center ? Pour quelles raisons ?

M.D. : C’était d’abord pour travailler au sein d’une équipe et j’étais rassurée pour mon avenir par la renommée de l’enseigne. Et bien que l’activité audition était encore récente chez Optical Center (début en 2007), ça me plaisait de participer à son développement et mon premier contact lors de mon entretien m’a tout de suite donné envie. Huit ans après je ne regrette vraiment pas mon choix !

F.T. : J’ai entendu parler d’Optical Center lors de ma dernière année d’étude par un ami d’enfance qui y travaille. J’hésitais encore entre rejoindre une enseigne ou travailler à mon compte. Optical Center m’a séduit par le challenge à relever pour atteindre les belles ambitions du groupe et par la sécurité de l’emploi.

Comment s’est déroulée votre intégration à l’enseigne (prise de contact, négociation du mode de collaboration..) ?

M.D. : Quand je suis arrivée chez Optical Center, toutes les équipes des différents magasins m’ont accueillie avec le sourire et tout de suite mise à l’aise. Puis j’ai assisté aux 3 jours du séminaire d’intégration avec tous les nouveaux arrivants, opticiens et audioprothésistes, j’en garde un excellent souvenir et ça m’a permis de faire la connaissance de collègues dans toutes les régions.

F.T. : C’est en 2013 au congrès des audioprothésiste que j’ai eu mon premier contact avec OC. Il y a eu une vraie écoute de mes attentes de la part de l’animatrice réseau qui m’a recruté et j’ai senti une grande flexibilité et adaptabilité, ça a vraiment fait la différence avec les autres enseignes.

I.A. : Vraiment très bien! Au départ je ne devais travailler que ponctuellement dans le magasin de Rueil Malmaison en remplacement d’une collègue en congé maternité, mais les relations très vite instaurées avec l’équipe ainsi qu’avec la patientèle m’ont donné envie d’y rester.

Aujourd’hui, comment se déroule votre quotidien : nombre de jours de présence, statut, etc. ?

M.D. : Je travaille du lundi au vendredi, principalement sur rendez-vous sauf si je suis disponible auquel cas je reçois mes clients immédiatement. Les opticiens sont d’une aide précieuse au quotidien car ce sont souvent eux qui orientent les patients vers nous lorsqu’ils appellent ou bien nous adressent leurs clients tout d’abord venus faire leurs lunettes chez nous. Il y a de vraies passerelles entre nos métiers et beaucoup d’entraide et de solidarité entre opticiens et audioprothésistes. Nous sommes unis pour servir au mieux nos clients, une vraie équipe !

F.T. : Je travaille 5 jours par semaine du lundi au vendredi, de 10h à 19h sur un seul magasin. J’ai le statut de cadre.

I.A. : Je suis présente tous les jours de la semaine et j’organise moi-même le temps nécessaire pour chaque rendez-vous car nous n’avons pas d’assistante. On gère donc de A à Z la prise en charge de nos patients ce qui leur permet d’avoir toujours le même interlocuteur et d’avoir plus de lien avec eux.

En termes de pratiques professionnelles, quels sont les atouts que vous apporte cette enseigne (installations, formation, soutien marketing, mise à disposition de collaborateurs, flux de patients…) ?

M.D. : Nous travaillons dans des salles très bien équipées et des formations nous sont proposées tous les ans par l’enseigne ainsi que par les fabricants d’appareils auditifs. Le nombre de magasins, la notoriété et les nombreuses publicités de l’enseigne sont de vrais atouts pour nous faire connaître et assurer un flux en magasin et sont un vrai avantage pour nos patients qui bénéficient partout en France du suivi de leur appareillage, qu’ils partent en vacances ou déménagent.
Au moins un opticien par magasin est formé à effectuer des nettoyages et de petites interventions sur les appareils ce qui permet de nous soulager et d’assurer un service minimum audio même lorsque je suis indisponible. Il y a un vrai dynamisme au sein des équipes qui sont soudées et motivées pour la réussite de l’ensemble du groupe.

F.T. : Nous avons deux cabines insonorisées certifiées et disposons d’un matériel ultra récent pour les audiométries et la programmation des appareils (audiomètre, chaîne de mesure et module in vivo UNITY 3..). Je travaille au sein d’une équipe agréable et compétente qui est là pour m’épauler au quotidien et joue un rôle important en renseignant et rassurant les clients qui franchissent le pas de l’appareillage
pour la première fois. Les formations techniques ou sur les dernières innovations technologiques dont on bénéficie deux fois par an sont parfaites pour rester à niveau sans compter les formations sur la relation praticien-patient qui sont très utiles pour bien accompagner nos patients et toujours mieux les servir.

I.A. : L’équipement de nos cabines audio, notre matériel ainsi que la disponibilité de notre responsable audiologie et du siège et la présence de nombreuses formations sont autant d’atouts qui nous permettent de travailler dans les meilleures conditions de confort et d’efficacité.

Quels sont selon vous les éléments particulièrement attractifs de l’offre audition d’Optical Center pour les patients ?

M.D. : Les patients payent moins cher leurs appareils auditifs tout en bénéficiant d’une garantie de 4 ans, d’un suivi trimestriel, d’une enseigne implantée partout pouvant répondre à leurs besoins en cas de nécessité, mais également d’une paire de lunettes à leur vue, sans compter des offres ponctuelles comme le chargeur offert qui sont vraiment très intéressantes ou encore le programme de fidélité.

F.T. : Optical Center est la seule enseigne à proposer une paire de lunettes à la vue pour l’achat de deux prothèses auditives, c’est tout simplement unique et très utile à nos patients. Enfin nos partenariats avec les réseaux de mutuelles sont à la fois rassurants pour les clients quant à la qualité de notre service, un avantage tarifaire également, et l’absence d’avance de frais est un réel plus pour eux.

I.A. : Les prix sont les moins chers avec une paire de lunettes à la vue offerte et un suivi tout aussi sérieux.
Il n’y a que des avantages.

Quels sont les atouts de la synergie optique-audition dans vos points de vente ? Comment se concrétise cette synergie au quotidien ?

M.D. : C’est un gain de temps pour les clients qui ont accès au même endroit à des services professionnels et très complémentaires. De nombreux patients audio sont porteurs de lunettes et les deux activités ayant un grand nombre de similitudes dans la prise en compte des besoins d’un client, c’est tellement évident de les regrouper ainsi. On peut ainsi proposer à nos clients optique de tester leur audition gratuitement lorsqu’ils viennent récupérer leur lunettes et les sensibiliser à l’importance de la prévention.
Il y a aussi tout simplement une grande entraide d’équipe et une réelle cohésion entre nous.

F.T. : Les opticiens jouent un rôle très important auprès de nos patients ; ils peuvent les conseiller, prendre notre relai pour certaines tâches et présentent systématiquement à leur clients optique notre activité en les invitant à bénéficier d’un test auditif et en rassurant sur l’appareillage, ça permet de lever beaucoup de freins et ça les aide à franchir le pas. La synergie est d’autant plus forte que je travaille au sein d’une équipe stable depuis 7 ans : les clients sont amenés à nous voir régulièrement et un vrai lien se crée, ils se sentent en confiance et rassurés.

I.A. : Nous avons mis en place des tests auditifs systématiques après chaque livraison d’équipement optique ce qui permet de sensibiliser, de dépister et de parler de notre activité audio et d’orienter directement un client qui en a besoin vers l’audioprothésiste quand une perte est détectée.
Et réciproquement un client audio bénéficie d’une paire de lunettes offerte dans le cadre de notre offre audition donc il est lui aussi dirigé vers nos collègues opticiens. Cette synergie évite les déplacements notamment des personnes âgées directement concernées par nos deux activités, c’est un vrai bénéfice pour elles et pour l’ensemble de nos clients.

Certains acteurs du secteur estiment que la politique commerciale d’Optical Center n’est pas compatible avec des prestations de qualité en audition. Que leur répondez-vous ?

M.D. : C’est sûrement une façon de tirer la couverture à eux. Être les moins chers sur le marché ne veut pas dire baisse de qualité de nos prestations. Nous travaillons avec les appareils de dernière technologie et avec du matériel de mesure dernier cri. Nos équipes jeunes, dynamiques et disponibles assurent une qualité de service exemplaire dans tous nos magasins. Depuis le départ notre part de marché croissante le montre et parle d’elle-même.

F.T. : On ne peut pas porter un tel regard sans savoir et ce n’est pas du tout le cas. La profession est très encadrée et nous travaillons tous dans le respect des règles apprises. Comme tout audioprothésiste se doit de procéder, nous réalisons l’ensemble des tests nécessaires au choix et à l’adaptation des prothèses auditives de nos patients et assurons un suivi d’appareillage tout au long de la durée de vie de nos appareils.

I.A. : Être spécialiste optique n’empêche pas d’être également spécialisé dans l’audition et nos audioprothésistes sont diplômés des mêmes écoles que les audioprothésistes concurrents. Pourquoi ferions-nous moins bien notre travail sous prétexte d’une politique commerciale qui est au contraire avantageuse pour nos clients ? Je suis pour ma part présente tous les jours dans un même magasin depuis plusieurs années, mes clients me connaissent et reviennent me voir pour le suivi audioprothétique et le renouvellement de leurs appareils.

CONTACTEZ Olivier BAROUKH
06 11 79 50 21
olivier.baroukh@optical-center.com
www.optical-center.fr

Ce contenu vous est proposé par OPTICAL CENTER