October 1, 2020

 

Constatant un nombre anormal de pertes d’appareils depuis le déconfinement, l’équipe d’Audition Cornuau, dans le Loiret, offre à ses patients des languettes conçues pour éviter d’arracher leurs aides auditives quand ils ôtent leur masque.

 

languette Audition Cornuau

En maintenant les élastiques sur la nuque, la languette limite les manipulations au niveau des oreilles et le risque d’enlever involontairement les appareils quand on retire le masque.

La réflexion a commencé à la mi-juin, devant l’explosion du nombre d’appareils perdus par les patients de ce réseau fondé par Isabelle Cornuau, à Orléans et alentours. Les 3 audioprothésistes, qui exercent dans 4 centres auditifs au sein d’une équipe de 15 personnes, ont enregistré, au déconfinement et dans les semaines suivantes, près d’une perte chaque jour : les appareils “volaient” lorsque les porteurs retiraient les élastiques de leur masque. Voyant, un jour, un patient porter un attache-masque, l’équipe a eu l’idée d’adapter ce concept pour en faire un accessoire dédié aux malentendants. Après avoir envisagé de le fabriquer par ses propres moyens, en papier plastifié, Pierre-Yves Humbert, le gérant, s’est tourné vers une entreprise locale, Concordances, agence de RP et imprimerie, pour produire des languettes en plastique aux couleurs d’Audition Cornuau (par ailleurs, une partie des centres des centres font partie de l’enseigne Audition Conseil). Le gabarit a été choisi, après plusieurs essais, pour convenir au plus grand nombre de patients. Le premier lot est arrivé mi-juillet dans les centres. Le bouche-à-oreille et un article dans la presse locale ont fait le buzz : sur le mois d’août près de 1000 languettes ont trouvé preneurs ! « Nous les distribuons gratuitement à nos patients, mais depuis quelques semaines, nous avons été pris d’assaut et nous avons reçu des demandes de particuliers dans toute la France », indique Pierre-Yves Humbert. Il a donc réalisé quelques dizaines d’expéditions pour dépanner ces personnes, en les facturant à prix coûtant. Le succès rencontré par les languettes souligne l’existence d’un vrai besoin, en ces temps de port du masque obligatoire en intérieur mais aussi en extérieur dans de nombreuses villes. Une initiative dont tous les audioprothésistes peuvent se saisir pour la dupliquer dans leurs propres centres !