May 21, 2022

 

 

L’association JNA a décidé de maintenir la manifestation le 11 mars prochain, à distance et en présentiel dans la mesure du possible, afin de ne pas « rompre le mouvement de prévention dans le domaine de l’audition ».

 

« Il est important d’éviter une rupture du mouvement prévention dans le domaine de l’audition alors que les rôles fondamentaux des mécanismes de l’oreille sur le fonctionnement du cerveau et la qualité de vie sociale commencent à être mieux compris par les différents publics seniors, les actifs en poste de travail et les jeunes, affirme le Pr Jean-Luc Puel, président de l’association. La JNA a été créée pour que les mécanismes de l’audition ne soient pas oubliés des parcours de santé, alors poursuivons le mouvement afin d’éviter que l’oreille retourne dans l’oubli. » Comme chaque année, la Journée nationale de l’audition sera l’occasion de porter un discours de santé publique incluant la préservation de l’ouïe. L’association rappelle que « le respect des besoins physiologiques de l’oreille est l’un des secrets de forme et de vitalité de ce XXIe siècle » et met en avant les bonnes pratiques : des dépistages ou des bilans auditifs pour repérer les pertes même légères, une meilleure gestion des expositions sonores, dans la vie privée comme dans le contexte professionnel, et l’appareillage dès que nécessaire pour maintenir les fonctions essentielles de l’audition et prévenir le vieillissement prématuré du cerveau.

Pour cette nouvelle édition, le 11 mars 2021, près de 2000 acteurs de la prévention et de la santé seront mobilisés, indique l’association. Ils diffuseront des messages de prévention, offriront des possibilités de dépistage et informeront les citoyens via des ateliers, en présentiel ou à distance selon le contexte sanitaire de la période. Les slogans de cette année : « Mes oreilles, le secret de ma forme », « Je suis très attaché à mes oreilles », « Jeudi ouïe à mes oreilles »…