December 1, 2020

La remise des prix scientifiques 2020 de la Fondation pour l’audition s’est déroulée hier soir sous forme d’un évènement digital.

L’évènement intitulé « A l’écoute de l’audition » et présenté par la journaliste Louise Ekland est d’abord revenu sur les difficultés rencontrées par les personnes sourdes et malentendantes en cette période. Dans son propos liminaire, le cofondateur Jean-Pierre Meyers a estimé que l’obligation du port du masque, pour se protéger du Covid, leur infligeait une « double peine », et a rappelé les actions de la fondation pour développer et encourager l’utilisation des masques dits transparents. Puis Denis Le Squer, directeur général depuis juin dernier, a évoqué les grands projets « à 360 » en cours et notamment le lancement de 2 prix « au service de l’inclusion des personnes sourdes ou malentendantes » : le premier pour récompenser une initiative d’un acteur économique favorisant l’inclusion en milieu professionnel, le second pour soutenir une innovation portée par une jeune entreprise pour faciliter l’inclusion des personnes sourdes ou malentendantes dans la société. L’appel à candidatures sera lancé en janvier 2021.

prix scientifiques Frédéric Venail

Frédéric Venail

Cette année, le jury du comité scientifique de la fondation, présidé par la Pr. Karen B. Avraham, vice-doyenne de la faculté de médecine Sackler à l’université de Tel Aviv, a honoré deux scientifiques français bien connus dans le secteur de l’audition. Le prix Emergence pour la recherche clinique a été attribué à Frédéric Venail, responsable du département Otologie et Oto-neurologie du CHU de Montpellier et chercheur à l’Institut des Neurosciences. Son projet porte sur la fibrose cochléaire post-implantatoire (apparition de tissus cicatriciels après la pose chirurgicale d’un implant). Il vise à développer des moyens pharmacologiques de la prévenir, afin de pouvoir proposer des implants à un plus grand nombre de patients. « Être lauréat de ce prix, c’est réaffirmer son appartenance à la famille de ceux qui prennent soin des autres, de façon très directe comme les professionnels de santé, mais aussi de façon plus discrète, comme les chercheurs, mais toujours au profit de son prochain », a-t-il déclaré.

prix scientifiques Luc Arnal

Luc Arnal

Le prix Emergence scientifique pour la recherche fondamentale a été remis à Luc Arnal, chercheur en neuroscience humaine à l’Institut de l’audition. Il travaille avec son équipe sur la façon dont certains sons peuvent provoquer des émotions négatives : non seulement la surexposition au bruit peut présenter des risques pour notre santé auditive et mentale, mais dans certains cas, elle peut mener à des réactions dangereuses. Ses travaux de recherche ont permis de révéler le rôle de circuits émotionnels profonds dans le traitement des sons d’alarme. Ces découvertes scientifiques ouvriront sur de meilleurs diagnostics de certaines pathologies (hyperacousie, acouphènes), sur des approfondissements du lien entre perte auditive et démence, et sur des approches thérapeutiques utilisant le son pour réactiver des zones cérébrales endommagées par une maladie. Disant son « immense plaisir » de recevoir ce prix, Luc Arnal a raconté la genèse de ses travaux quand, jeune père, il a commencé à « questionner l’emprise des cris du bébé sur le cerveau ».

Grand prix scientifiques Tobias Moser

Tobias Moser

Tobias Moser est le lauréat du Grand prix 2020 de la Fondation pour l’audition. Professeur à l’université Georg-August à Göttingen (Allemagne), il dirige l’Institut des Neurosciences de l’audition. Ses recherches portent sur la compréhension de l’encodage des sons dans le cerveau. Elles visent à perfectionner les systèmes d’implants en remplaçant la stimulation électrique par de la lumière pour apporter plus d’informations fréquentielles et ainsi améliorer l’intelligibilité dans le bruit et la perception de la musique des patients implantés. Il explore également les possibilités de thérapie génique. « C’est un grand honneur et cela m’encourage à poursuivre mon travail, […] cela me touche beaucoup personnellement ainsi que mon équipe », a déclaré Tobias Moser dans ses remerciements.

Les prix scientifiques Emergence sont dotés de 40 000 euros. Le Grand prix de 100 000 euros.