September 19, 2021

 

Reprise de l’épidémie de Covid-19 et confinements locaux ont induit des résultats pires qu’attendus sur le dernier trimestre aux Etats-Unis. Le marché américain enregistre des baisses historiques.

Comparaison n’est pas raison, tant le financement des aides auditives que la gestion de la crise sanitaire rendent les marchés américains et français dissemblables. Mais dans la perspective d’une industrie mondialisée, il est intéressant de noter que le marché américain a connu une année noire. En progression infime dès le 1er trimestre (+ 0,7 %), les ventes d’aides auditives aux Etats-Unis ont connu une chute de près de 60 % entre avril et juin, avant un rebond réel mais qui fut loin de compenser les pertes. Le second semestre est en net recul par rapport à la deuxième moitié de l’année en 2019.

marché américain
En bleu, la distribution dans le réseau commercial. En rouge, le réseau réservé aux vétérans.

Selon la Hearing Industries Association (HIA, association des fabricants), 3,47 millions d’appareils ont été vendus en 2020, en baisse de 18 % sur un an. L’effondrement touche moins la distribution privée (- 14,2 %) que les aides auditives prises en charge, à destination des vétérans (- 34 %). Aucun Etat américain n’est épargné, les moins touchés (Minnesota, Colorado, Alabama) se situent entre – 1 et – 2,9 %. La récession historique observée l’année dernière est à la hauteur de la crise sanitaire et économique liée à la pandémie mondiale de Covid-19. Selon les analyses de The Hearing Review, le marché américain des aides auditives s’est cependant montré plus résilient que d’autres secteurs et a déjà montré par le passé sa capacité à reprendre de façon dynamique, comme après la crise de 2008.