December 1, 2021

 

 

Constatant, en ce mois de janvier, de vraies difficultés quant à la prise en charge des appareils auditifs de classe II par les Ocam, le SDA met en place deux actions.

 

La plupart des audioprothésistes le constatent : malgré la menace d’un nouveau confinement, les nouveaux rendez-vous sont nombreux et les demandes d’informations sur le 100 % santé tout autant. « Malheureusement, comme nous le craignions, le nombre de complémentaires qui rembourse les classes II moins bien que les classes I est très important », écrit aujourd’hui le Syndicat des audioprothésistes dans un communiqué. Il propose donc aux audioprothésistes deux pistes pour réagir face à cette situation. D’une part, il a rédigé un courrier type que les audioprothésistes peuvent proposer à leurs patients concernés afin qu’ils l’adressent à leur complémentaire. Cette lettre contient deux demandes simples : des explications sur la différence de remboursements entre les deux classes et une aide financière exceptionnelle permettant de la compenser. « Si les assureurs complémentaires reçoivent des centaines, des milliers, de courriers de la part de leurs clients, cela ne pourra que les aider à comprendre qu’il n’est pas possible de maintenir durablement les remboursements classe II inférieurs à ceux de classe I », estime le SDA. Il souhaite, également, réaliser une analyse des tableaux de garanties des Ocam. A cette fin, il demande aux audioprothésistes, adhérents ou non, de lui transmettre ceux dont ils disposent via une adresse mail dédiée (tableaumutuelle2021@gmail.com).

 

Dès l’automne 2020, L’Ouïe Magazine avait consacré un dossier complet à ce sujet. Vous pouvez retrouver les bonnes feuilles en pdf.