May 9, 2021

 

La marque média L’Ouïe Magazine organise la première édition de son évènement BeAudioprothésiste lundi 1er mars. Cette rencontre mensuelle et 100 % digitale casse les codes du secteur et se positionne comme un facilitateur d’échanges entre les entreprises qui recrutent et les candidats en quête d’un premier ou d’un nouvel emploi, dans toute la France. Pour qui, quand, comment ? Les explications d’Anne-Sophie Crouzet, rédactrice en chef de L’Ouïe Magazine.

Quel est le concept de BeAudioprothésiste ?

BeAudioprothésiste vise à répondre aux nouveaux enjeux du recrutement dans le secteur de l’audio. L’idée maîtresse est de donner un rendez-vous mensuel d’échanges, aux candidats et aux entreprises, tous les premiers lundis du mois, de 9h à 18h. Pas besoin de se déplacer, pas de perte de temps, une plateforme intuitive et des échanges fluides… La première édition, qui est réservée aux pure-players de l’audioprothèse, aura lieu lundi 1er mars.

Quels types de recruteurs vont participer à ces rencontres ?

BeAudioprothésiste est ouvert à différents profils d’entreprises. Sur chaque évènement, il y aura au maximum cinq enseignes nationales (franchisées, mutualiste, coopératives ou succursalistes) et cinq multipropriétaires ou chaînes locales. Je tiens à souligner que, d’un mois sur l’autre, ce ne seront pas les mêmes. Chaque entreprise pourra participer au maximum quatre fois dans l’année, afin d’assurer une représentativité optimale de l’ensemble du secteur. Grâce à ces rencontres, les acteurs locaux bénéficieront d’une visibilité auprès des candidats qu’il leur est difficile d’obtenir par la voie classique des petites annonces. Ils pourront leur expliquer leurs valeurs, leurs modes de management, leur éthique, leur positionnement, les atouts de leur région…

Concrètement, comment se déroule une édition BeAudioprothésiste pour un candidat ?

Le candidat est au cœur du concept BeAudioprothésiste, qui a été conçu autour de ses attentes. Il lui suffit de s’inscrire sur la plateforme avec un identifiant et un mot de passe pour créer son espace et y télécharger ses documents, notamment son CV (anonymisé ou non). Le jour J, après avoir pris connaissance de l’aide pour optimiser son parcours, il se connecte sur la plateforme, depuis un ordinateur ou un smartphone, et découvre alors les entreprises présentes qui recrutent. Pour chacune, il aura accès aux offres d’emploi et à tous les documents mis à sa disposition par l’employeur : présentation, valeurs phares, etc. Il pourra envoyer un MD, « message direct », aux recruteurs de son choix, qui seront présents tout au long de la journée pour répondre à ses questions. La plateforme intègre un agenda qui lui permettra de prendre un rendez-vous pour une visioconférence, qui se déroulera avec l’outil habituel du recruteur (Zoom, Google Meet, Teams, etc.)

Quelles sont les entreprises qui seront présentes sur la première édition de BeAudioprothésiste ?

Le 1er mars, nous accueillerons sept entreprises au total. Il y aura quatre enseignes nationales – Audilab, Audika, Amplifon et Vivason – et trois enseignes locales : Audition du Biterrois (Hérault), Audition Pédarregaix (Pyrénées Atlantiques) et Acoustique Wernert (Loire et Haute-Loire).

Nous sommes ravis de la confiance que nous accordent ces acteurs et les candidats déjà inscrits à ce nouvel outil de recrutement que chacun devra et pourra s’approprier pour se donner rendez-vous le 1er lundi de chaque mois sur BeAudioprothésiste !