June 14, 2021

 

Présentés au cours d’une conférence en ligne le 27 mai, les résultats publiés dans ce livre blanc s’appuient sur un comparatif entre Oticon More et deux appareils concurrents de même gamme.

L’étude menée par le centre de recherche en audiologie appliquée d’Oticon a consisté en deux séries de tests. Il s’agissait de répondre à la question: “comment l’approche MoreSound se situe-t-elle par rapport aux dernières technologies haut de gamme qui utilisent une combinaison de directivité frontale, de réduction du bruit axée sur la parole et de compression à résolution fixe ?”. Tout d’abord, les niveaux de sortie des aides auditives réglées par défaut ont été comparés à l’aide d’un simulateur entouré de 9 haut-parleurs (scène sonore reproduisant une conversation en milieu bruyant), avec la parole venant de la droite et de face. Les RSB en sortie ont été pondérés par l’indice d’intelligibilité de la parole (SII). Avec un locuteur situé à un angle de – 15°, Oticon More fait jeu égal avec l’un de ses concurrents. Avec un angle de – 60°, l’appareil Oticon surpasse les deux autres en apportant un RSB pondéré positif (2 dB vs 0,3 et – 0,7 dB). Les auteurs de l’étude ont également testé les appareils dans une situation de groupe, avec deux locuteurs de face et ont constaté que les aides auditives de la marque fournissaient le plus grand contraste entre parole et bruit : 4,7 dB de RSB contre respectivement 4,2 et 2,6 dB.

Un livre blanc sur les performances d’Oticon More

Le deuxième volet de tests comparatifs a porté sur la préservation des détails de la parole en s’appuyant sur le critère du rapport temps/fréquence du signal de sortie, en regard du signal d’entrée, illustré par un spectrogramme. Les mesures ont cette fois aussi été réalisées avec un mannequin Kemar (parole frontale, bruit de fond sous forme de voix, latéral et à l’arrière, tous deux à 75 dB SPL). Les aides auditives, réglées avec les paramètres fabricants pour une perte auditive modérée, ont été évaluées après exposition à la scène sonore pendant plus de 45 secondes. La comparaison des 3 spectrogrammes amène les auteurs de l’étude* à conclure que les appareils Oticon More font plus ressortir la structure harmonique des voyelles /a/ et /o/ que leurs concurrents et sont les seuls à transmettre une énergie sonore jusqu’à 10kHz pour la consonne /s/, mais aussi qu’ils fournissent plus de puissance en dehors des zones de parole. Zoomant sur les 27 premières secondes d’enregistrement, les rédacteurs du livre blanc constatent enfin que le temps nécessaire à la stabilisation des aides auditives dans un nouvel environnement sonore est réduit pour Oticon More par rapport aux deux autres aides auditives testées : 6 secondes vs jusqu’à 20 secondes. Il en résulte un meilleur score STOI (Short-time Objective Intelligibility, intelligibilité objective à court terme).

Un livre blanc sur les performances d’Oticon More
*Etude comparative d’Oticon More, Sébastien Santurette, Lu Xia, Cosima A. Ermert et Brian Man Kai Loong, Centre de recherche en audiologie appliquée, Oticon.