September 19, 2021

 

Les chiffres en volumes pour le Royaume Uni et l’Irlande montrent un 1er trimestre en net recul par rapport à la fin de l’année 2020.

L’association des fabricants britanniques et irlandais (British Irish Hearing Instrument Manufacturers Association, BIHIMA) a rendu publics la semaine dernière les chiffres des ventes pour le 1er trimestre. Au Royaume Uni, ils sont en baisse de 27,7 % avec environ 326 000 appareils vendus contre 451 000 au dernier trimestre de l’année dernière et plus de 400 000 sur les 3 premiers mois de 2020. La reprise de l’épidémie de Covid-19 et les mesures de restrictions sanitaires qui s’en sont suivies sont la cause de cette baisse très forte. L’Irlande a connu la même évolution, mais dans de moindres proportions (15 500 aides auditives vendues, en baisse de 12,2 % par rapport au trimestre précédent et de 6,8 % par rapport à début 2020).

Le coup est d’autant plus rude que le Royaume Uni a connu des volumes de vente élevés : à population comparable – 67 millions d’habitants pour la France contre 66,6 pour le RU – il s’est vendu à peu près 2 fois plus d’aides auditives en 2019, sachant que le système britannique de prise en charge est très différent du nôtre, permettant un taux d’équipement très important, mais avec une observance et des taux de satisfaction plus mitigés. Les fabricants britanniques et irlandais continuent cependant à tabler sur une forte reprise à mesure que la vaccination progresse.

Coup d’œil sur le marché de nos voisins britanniques et irlandais