October 26, 2021

 

 

Le groupe Demant a annoncé avoir rejoint l’initiative Science Based Targets* pour établir des objectifs précis en matière de réduction des émissions de carbone.

 

Le groupe danois indique vouloir contribuer aux efforts collectifs pour atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris : limiter le réchauffement climatique global à 1,5 à 2°C d’ici 2050. Pour ce faire, Demant devra réduire ses propres émissions directes et indirectes de 50 % environ d’ici 2030, afin de tendre vers zéro émission nette de carbone en 2050. 2019 est l’année de référence : le groupe indique avoir émis 2,03 tonnes de C02 par salarié à temps plein. Il a sollicité Schneider Electric pour l’aider à valider ses évaluations, à préciser les émissions de CO2 sur toute la chaîne de valeur et à trouver les stratégies propres à satisfaire les critères établis par l’initiative Science Based Targets. Considérant que 90 % de ses émissions proviendraient de la chaîne de valeur étendue, Demant devra s’appuyer sur le partenariat avec ses fournisseurs pour progresser. « Je suis convaincu que cette approche profitera à Demant de multiples façons. Cela nous aidera à construire une entreprise plus résiliente et à renforcer la collaboration avec les fournisseurs et les partenaires et, tout aussi important, à stimuler une réflexion innovante », a déclaré le PDG de Demant, Søren Nielsen.

 

 

*Organisation regroupant des ONG (Carbon Disclosure Project, WWF), think tank et le Pacte mondial des Nations Unies, dont la mission est d’accompagner les entreprises dans la réalisation d’objectifs environnementaux, justifiés au plan scientifique, afin de rentrer dans les critères de l’Accord de Paris.