October 26, 2021

 

 

L’Assemblée générale de la Fédération nationale de la Mutualité française a élu la semaine dernière son nouveau président, qui succède à Thierry Beaudet, désormais à la tête du Cese.

 

Eric Chenut, 48 ans, a été largement élu (71,5 % des suffrages). Administrateur délégué MGEN (il a évolué au sein de ce groupe depuis 2003), administrateur du groupe VYV et déjà vice-président de la FNMF, il avait commencé sa carrière militante en fondant La Mutuelle des étudiants (LMDE). Parallèlement à son parcours professionnel, il a eu de nombreux engagements associatifs, dans le monde mutualiste – présidant l’Adosen, association de prévention MGEN, et la Fondation d’entreprise du groupe – et au-delà (Ligue des Droits de l’Homme, APAJH, Droit au savoir). Ses réflexions et son positionnement sont aussi nourris par « l’exigence qu’implique au quotidien son handicap, une cécité totale depuis l’âge de 23 ans », précise la Mutualité.

 

« Fier de présider un mouvement qui démontre au quotidien son utilité sociale pour améliorer l’accès aux soins pour tous », Eric Chenut a affirmé sa volonté : « nous devons tirer tous les enseignements de cette crise. Ce sera la priorité de mon mandat, qui vient de commencer : être force de propositions pour améliorer notre système de santé et de protection sociale ». Il portera cette ligne avec, à ses côtés, Sévérine Salgado, directrice générale de la Mutualité française depuis quelques mois.