October 26, 2021

 

 

Un communiqué du groupe Demant, dont Oticon Medical fait partie, a annoncé la décision volontaire de rappeler les Neuro Zti non implantés et de suspendre la commercialisation de ce modèle, en raison de problèmes dans une partie de ces appareils.

 

Le fabricant annonce qu’un défaut de fabrication serait à l’origine de dysfonctionnements des composants électroniques, liés à une perte d’herméticité. Un peu moins de 4 000 modèles pourraient en être affectés. Oticon Medical a donc annoncé prendre une « action corrective volontaire » consistant au rappel des Neuro Zti non implantés et à l’arrêt de leur commercialisation à titre conservatoire, en précisant qu’il n’y avait « aucun problème de sécurité pour les utilisateurs existants, et la plupart des utilisateurs sont peu susceptibles de rencontrer des problèmes ». A date, 28 de ces dispositifs ont été explantés ou sont sous surveillance en vue de l’être. Le groupe Demant indique que cette décision entraînera une perte de revenus, mais aussi des coûts ponctuels de l’ordre de 9,4 à 13,4 millions d’euros. En dehors de ceux-ci, ses perspectives économiques restent inchangées.