December 1, 2021

 

 

Le groupe suisse a publié ses chiffres pour le 1er semestre de son exercice financier 2021-2022. Son CA est en hausse de 48,5 % (en monnaies locales) par rapport au 1er semestre 2020. En moyenne lissée sur 2 ans, il est en progression annuelle de 8,5 %.

 

Dans la zone Emea, les ventes sont en croissance de 41,3 % (en monnaies locales), tirées par le Royaume-Uni et la France, tandis que la reprise est plus lente en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas. Aux Etats-Unis, elles ont progressé de 70 % vs 2020, grâce au succès de la plateforme Paradise, explique le fabricant, qui ajoute avoir défendu sa place de leader sur le marché des aides auditives prises en charge par l’Etat, pour les vétérans. Sonova annonce également que sa rentabilité a continué de progresser, malgré de nouveaux investissements et des coûts de transaction liés à l’acquisition de la division Consumer de Sennheiser.

 

Le seul segment des aides auditives représente un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros, en hausse de 18,4 % (en monnaies locales) par rapport au 1er semestre 2019, soit une augmentation moyenne annuelle, lissée sur 2 ans, de 8,8 %. Cette hausse repose essentiellement sur la croissance organique des ventes. L’activité soins audiologiques (distribution) a réalisé un CA légèrement supérieur à 549 millions d’euros, en progrès de 48 % comparé à 2020. Sur le segment implants cochléaires enfin (dont les appareils Naida CI Marvel et Sky CI Marvel) les ventes ont augmenté de 67,3 % (en monnaies locales) sur 1 an, atteignant 132,1 M€.

 

Le groupe propriétaire des marques Phonak, Unitron, Hansaton et Advanced Bionics, n’anticipe pas de difficultés supplémentaires sur sa chaîne d’approvisionnement et s’attend à ce que son CA progresse de 24 à 28 % sur l’exercice (hors acquisition de Sennheiser).