January 18, 2022

 

 

La crise sanitaire a bouleversé les réunions, les formations, les entretiens de recrutement… On ne postule plus à un emploi comme on le faisait il y a quelques années. Quels codes sont en vigueur et comment s’adapter à ces nouveaux usages ? Zoom sur les dernières tendances.

 

 

Les règles d’or du CV

 

  1. Concision

La tendance est à l’accroche en haut du CV, qui vous présente brièvement et résume votre situation : « Audioprothésiste D.E., deux ans d’expérience en centre, D.U. audiophonologie pédiatrique ». Les carrières linéaires sont désormais rares, les trous dans un parcours professionnel (année sabbatique et/ou à l’étranger, reconversion, etc.) ne sont plus rédhibitoires. Transformez cette vacance en atout, mettez en avant ce que vous avez retiré de cette expérience : capacité d’adaptation, empathie…

Ce qui n’a pas changé : vos expériences doivent être classées par ordre chronologique inversé : le dernier poste ou stage en premier. Il est essentiel de faire ressortir les points clés (diplôme, compétences, expérience) car le recruteur doit trouver rapidement les informations qu’il cherche.

 

  1. Esthétique

A l’ère de la suprématie de l’image, la présentation du CV a une importance fondamentale : il doit être agréable à regarder, lisible et retenir l’attention. Distinguez-vous en choisissant avec soin la police, les contrastes, les couleurs…  Dans les métiers de l’audioprothèse, axés sur la santé, préférez un CV sans fioriture et faites-en sorte qu’il tienne sur une page.

 

 

Les vertus de la lettre (du mail) de motivation

 

 On la dit parfois obsolète, voire menacée de disparition. Il n’en est rien ! La lettre de motivation reste un passage obligé, même si elle se présente désormais, la plupart du temps, sous forme dématérialisée.

 

  1. Engagement

Votre objectif : montrer l’adéquation entre le poste et votre profil, exprimer votre intérêt pour la mission et faire ressortir les traits principaux de votre personnalité. Adoptez une posture d’« offreur de services » plutôt que de « demandeur » d’emploi. Vous êtes compétent, motivé, énergique… Faites le savoir !

 

  1. Personnalisation

Ce qui a changé ces dernières années, c’est la place accordée à l’individu. « Qui êtes-vous ? » est désormais une question cruciale. En parallèle des indispensables connaissances métier, il faut mettre en avant vos compétences transversales comme l’esprit d’équipe, le sens de l’écoute, l’autonomie, la prise d’initiative…  Un profil junior devra y accorder encore plus d’importance.

 

 

Les secrets d’un entretien en distanciel réussi

 

1 – Comme en présentiel, préparez-vous ! Informez-vous sur l’entreprise, le poste, ayez vos notes à portée de main.

2 – Vérifiez l’état de votre matériel et téléchargez le logiciel de visioconférence en amont.

3 – Soignez votre apparence et adoptez une posture de candidat. A bannir : les vêtements et une attitude trop décontractée. Si, pour les hommes, le très formel duo « costume-cravate » tend à disparaître, il est conseillé de mettre une chemise. Mais en visio, on ne voit que le haut !

4 – Veillez au cadrage et pratiquez des essais avant le live. L’attention du recruteur doit porter sur vous, et non sur l’arrière-plan. Optez donc pour un fond neutre et placez-vous suffisamment près de la caméra, face à une lumière homogène. Evitez le contre-jour peu flatteur.

5 – Vérifiez la batterie de votre appareil ! Un détail qu’on oublie souvent sous l’effet du trac et qui peut devenir une grosse source de stress.

6 – Faites en sorte de ne pas être dérangé. Rien n’est plus déstabilisant pour votre interlocuteur que les images ou bruits parasites. Facilitez-lui la tâche : faire passer des entretiens à distance demande une bonne dose de concentration, pour le recruteur aussi.

7 – Regardez la caméra… pas l’écran ! Pour capter le regard de votre interlocuteur, fixez le point lumineux en haut de votre écran ou collez un repère visuel à côté de la caméra.

8 – Restez à l’écoute (soyez vraiment « présent » durant l’entretien) et souriez.

9 – A l’issue de l’entretien, envoyez un mail pour remercier votre interlocuteur et réaffirmer votre intérêt pour le poste.

 

 

Lisez aussi notre article: Audios, valorisez votre personnalité en entretien