January 18, 2022

 

 

Une instruction interministérielle du 27 décembre 2021, mise en ligne le 29, est venue une nouvelle fois prolonger l’autorisation de primo-prescrire des aides auditives pour les généralistes n’ayant pas suivi de formation DPC en otologie médicale.

 

Les médecins généralistes n’ayant pas suivi le parcours de développement professionnel continu en otologie médicale conservent leur droit de primo-prescription des aides auditives pour les malentendants de plus de 6 ans, jusqu’au 30 septembre 2022 inclus. Cette nouvelle prolongation de la dérogation était prévisible étant donné le faible nombre de prescripteurs formés suivant les termes de l’article 3 de l’arrêté du 14 novembre 2018 (établissant la prise en charge des aides auditives dans le cadre du 100 % santé). « Cette nouvelle et ultime dérogation exceptionnelle fait suite aux engagements stricts des professionnels de santé concernés s’agissant de la mise en œuvre des conditions de formations minimales requises mentionnées à l’article 3 », précise l’instruction interministérielle signée par le directeur de la Sécurité sociale et le directeur général adjoint de la Santé. Autrement dit, les médecins doivent mettre à profit le délai accordé pour à la fois mettre en œuvre et suivre la formation requise.

Vous pouvez lire ici l’instruction dans son intégralité: Instruction relative à la prise en charge des aides auditives dans le cadre de la réforme “100% santé”.