June 26, 2022

 

 

Ce n’est même pas un secret de polichinelle : les salaires à l’embauche des audioprothésistes sont très attractifs. Notre tout dernier sondage auprès des jeunes diplômés ces 3 dernières années l’a encore confirmé. Encore faut-il mettre les chiffres en perspective du marché de l’emploi, au-delà du secteur audio.

 

La rareté faisant le prix, tout concourt à maintenir les salaires des jeunes audioprothésistes à des niveaux élevés. Dans notre enquête* consacrée aux aspirations des étudiant·es et jeunes diplômé·es – dont vous lirez les résultats détaillés dans le nouveau Cahier Emploi Formation de L’Ouïe Magazine, mars 2022, à paraître – un item est consacré à la rémunération des jeunes recrues. 80 % des sondé·es ayant 1 à 3 années d’expérience, nous ont déclaré gagner plus de 40 000 € bruts par an (37 % gagnent plus de 50 000 € bruts). C’est bien plus que la rémunération médiane des cadres juniors de niveau bac +3/+4 tous secteurs confondus, évaluée à 22 200 euros dans le baromètre 2021 établi par l’Apec (la crise sanitaire ayant entraîné une baisse d’un peu moins de 1 000 euros annuels).

 

Salaires des jeunes diplômés : comment se situent les audioprothésistes français ?

Les réponses des jeunes audioprothésistes à notre sondage en ligne.

 

Audios vs grandes écoles

Pour trouver des salaires équivalents à ceux que l’on connait dans le secteur de l’audioprothèse, il faut aller chercher du côté des diplômé·es des écoles d’ingénieurs, de management ou des grandes écoles. Plus de la moitié d’entre eux perçoivent un salaire brut à l’embauche entre 30 et 38 000 euros par an ; 35,6 k€ pour un jeune ingénieur. La rémunération médiane en 2019 pour ceux âgés de moins de 30 ans était de 40 000 €, selon les données de la Conférence des grandes écoles de juin 2020 citées par Cadremploi.fr.

 

Des auxiliaires médicaux pas comme les autres

La situation privilégiée des jeunes professionnels de l’audition apparaît de façon encore plus criante lorsqu’elle est comparée à celle des paramédicaux. Le salaire annuel brut d’une infirmière – métier également en tension – se situait à 31 500 euros, toutes anciennetés confondues avant la récente revalorisation à l’occasion du Ségur de la santé (Health Care Ressources et Eurostat cités ici). Pour ce métier, les offres d’emploi sur l’agrégateur d’annonces Indeed s’échelonnent de 30 à 40 000 euros bruts annuels. Pour un kinésithérapeute, elles se situent en moyenne à 32 700 €. Le salaire moyen à l’entrée, pour cette profession, se situant entre 25 et 30 k€.

 

Ces quelques repères montrent la conjoncture très favorable dans laquelle se trouvent les jeunes audioprothésistes, que l’augmentation de l’activité en 2021 a encore renforcée.

 

 

 

*Sondage de L’Ouïe Magazine, réalisé par auto-questionnaire en ligne du 7 au 21 janvier 2022.