June 29, 2022

 

 

Notre confrère du magazine Capital vient de publier une nouvelle étude sur l’éternelle question des frais de gestion des mutuelles. Quels Ocam ont les plus importants ?

 

Selon les chiffres retenus par la Cour des comptes, les frais de gestion des Ocam ont dépassé en 2018 ceux de la Sécurité sociale, « alors même que les flux de remboursements qu’elles traitent sont… 6 fois moindres ! Pire : si la Sécu a réussi, depuis 2009, à abaisser d’environ 5 % ses propres coûts, ceux des mutuelles ont dans le même temps bondi de 46 % », souligne le magazine économique.

 

« Les frais de gestion excèdent 20 % dans de nombreuses mutuelles »

Le journaliste a établi un tableau comparatif, « à partir des données 2020 que les assureurs sont désormais tenus de dévoiler sur leurs devis ». Premier enseignement : les frais de gestion dépassent les 20 % dans de nombreux cas.

Dans le peloton des Ocam où ils sont les plus importants, on retrouve MMA (27,8 %), Vivasanté (26,1 %) et la Macif (25,3 %). A l’inverse, la Maaf affiche les frais les plus bas (16,2 %), devant Harmonie mutuelle (17,9 %) et la MGEN (18,2 %). Des chiffres à relativiser toutefois, comme l’analyse l’auteur de cette étude : les organismes ayant des frais de gestion inférieurs à la moyenne ne sont pas forcément ceux qui restituent le plus à leurs adhérents sous forme de remboursements de soins. Les « organismes les moins gourmands en frais » ne reversent que les deux tiers, environ, des cotisations perçues, « contre une moyenne de 74 % pour notre panel », note Sylvain Deshayes.

Il explique les dérives par le fait que certains organismes « déjà très rentables ont privilégié la constitution de réserves supplémentaires en 2020, ou la distribution de bénéfices dans le cas des assureurs du privé ».