Publié le 12/09/2022

 

Le Colloque de l’Afrépa, en fin de semaine dernière, a comme toujours été l’occasion d’échanges pointus et pluridisciplinaires sur les dernières avancées pour aider les acouphéniques. Mais il a aussi permis l’élection d’un nouveau président à la tête de l’association.

 

12e Colloque l’Afrépa : Marie-José Fraysse passe le flambeau de la présidenceDans un discours ému et touchant, Marie-José Fraysse a annoncé l’élection du Pr. Hung Thai-Van pour lui succéder à la tête de l’Association francophone des équipes pluridisciplinaires en acouphénologie, qu’elle a co-fondé en 2008 avec le Dr Martine Orhesser. Il y avait alors 9 équipes et 35 membres. Le Dr. Fraysse a opéré un intéressant « zoom arrière » sur la façon dont la discipline a évolué depuis.  « Nous avons été un peu pionniers et nous avons réussi à faire changer l’image des patients acouphéniques », a-t-elle expliqué. L’association est reconnue au plan national, « elle a pris sa place dans le monde de l’audiologie », a-t-elle ajouté, en saluant l’organisation de ce 12e colloque par « les Bordelais », le Pr. René Dauman, le Dr. Damien Bonnard et Matthieu Del Rio. Il y a aujourd’hui 50 équipes pluridisciplinaires et environ 300 professionnels ont pris part à l’évènement.

 

12e Colloque l’Afrépa : Marie-José Fraysse passe le flambeau de la présidence

Le comité d’organisation du colloque : Damien Bonnard, René Dauman et Matthieu Del Rio.

 

Le travail de l’Afrépa a également permis que les sociétés savantes, en ORL notamment, reconnaissent l’efficience de la pluridisciplinarité pour prendre en charge les acouphènes, comme, plus généralement, nombre de pathologies chroniques. Le Dr. Fraysse a insisté sur l’importance de la recherche, nommant Arnaud Norena, directeur de recherche au laboratoire Neurosciences sensorielles et cognitives de l’université d’Aix-Marseille et Philippe Fournier chercheur en audiologie à l’université de Laval (Québec), présent dans la salle. Les travaux de fond ont permis l’adoption d’une nouvelle indication de prise en charge pour les implantations cochléaires, à destination des patients atteints de surdités unilatérales avec acouphènes invalidants, entrée en vigueur fin 2021.

12e Colloque l’Afrépa : Marie-José Fraysse passe le flambeau de la présidenceEn transmettant le flambeau au Pr. Thai Van, Le Dr. Fraysse, qui reste membre du bureau, a tracé un chemin pour l’avenir : « il nous faudra favoriser les échanges entre des équipes plus jeunes et d’autres plus aguerries afin d’uniformiser les pratiques ». Le nouveau président, qui s’est défini comme son « fils spirituel » a salué « le tour de force » réussi par les 2 ORL qui l’ont précédé pour rendre « attractive » une sur-spécialité qui était un peu considérée comme une « punition » par les jeunes ORL il y a 20 ans. Il s’est dit frappé du temps d’errance médicale que connaissent encore certains patients, montrant la nécessité de donner de la visibilité aux équipes dédiées. Il a également esquissé une piste à explorer : les prises en charge à distance pour les patients acouphéniques, « à inclure avec tact et mesure dans l’activité des centres spécialisés », l’initiation de la thérapie et la coordination devant, selon lui, toujours revenir à un médecin.

 

 

Le prochain colloque aura lieu à Toulouse les 8 et 9 septembre 2023.

Vous retrouverez les comptes-rendus des interventions consacrées à la nouvelle prise en charge de l’implantation cochléaire, aux acouphènes liés à des anomalies vasculaires, au rapport entre acouphènes et sommeil dans le prochain numéro de L’Ouïe Magazine (n°116, octobre 2022).

Retour à la liste des articles

 

Les immanquables

Titre

Aller en haut