Publié le 12/06/2024

 

Le groupe Demant fête en ce mois de juin cet anniversaire marquant. La marque Oticon a vu le jour en 1904.

 

« C’est par amour pour sa femme Camilla que Hans Demant crée la première auditive au monde », rappelle l’entreprise, qui fête les 120 ans de sa marque phare en faisant la rétrospective de ses innovations audiologiques. Et plus particulièrement : son premier appareil numérique dans les années 1990 (Oticon Digifocus), l’aide auditive conçue pour avoir un effet bénéfique sur le cerveau, en oubliant la directivité (Oticon Opn), en créant un réseau neuronal profond (Oticon More) et enfin en dotant les appareils de capteurs des intentions d’écoute (Oticon Intent). Oticon se revendique comme seul fabricant à concevoir « en interne et de A à Z » ses propres puces électroniques.

Le groupe rappelle que depuis 1976, son centre de recherche d’Eriksholm au Danemark travaille à la compréhension du fonctionnement non seulement de l’oreille mais aussi du cerveau auditif et des leviers de la qualité de vie des malentendants. Il a contribué au développement d’une échelle de sensation sonore par Claus Erbeling, à la création du questionnaire international évaluant les résultats obtenus grâce aux aides auditives (IOI-HA), devenu une référence. Il œuvre aujourd’hui dans le domaine de la recherche applicative sur l’intelligence artificielle. Ces dernières années, Oticon utilise les méthodes les plus avancées, comme la pupillométrie ou l’EEG, pour bâtir sa philosophie de développement Brain Hearing. Le centre de recherche d’Eriksholm a bénéficié d’un budget R&D de près de 200 millions d’euros en 2023.

Retour à la liste des articles

Les immanquables

Titre

Aller en haut