January 18, 2022

 

L’Ouïe Magazine 109

19,00  TVA incluse

19 en stock

Catégorie : Étiquette :

Description

L’Ouïe Magazine n°109 – Décembre 2021 Janvier 2022

Edito

Bon hospices et aléas

Le gouvernement va-t-il mettre en place la “clause de volume” prévue dans l’accord du 100 % santé ?

L’année 2021 aura été historique pour la filière. Le 100 % santé a aboli le frein financier à l’appareillage, engendrant une spectaculaire hausse des ventes. Au-delà de la progression du marché, cette révolution est le point de départ d’un cercle vertueux au bénéfice du secteur. Car cette démocratisation des aides auditives va aussi entraîner leur dédramatisation : il va être de moins en moins tabou d’en porter, l’âge du primo-appareillage va baisser, la cible va se rajeunir, la proportion de malentendants appareillables va augmenter…
Cette dynamique ouvre un nouvel âge d’or pour votre profession. Bien sûr, il va falloir s’adapter pour prendre en charge ces nouveaux patients, mais aussi les attirer et les fidéliser dans un monde de plus en plus concurrentiel. Les postures vont s’affirmer, avec d’un côté les acteurs positionnés sur le prix qui vont jouer sur les volumes, de l’autre ceux qui défendent une approche premium. Il faudra communiquer autrement, trouver les messages pour vous distinguer de vos concurrents et occuper l’espace dans ce nouveau contexte publicitaire où même les fabricants donnent de la voix.
Dans cet environnement mouvant, 2022 et les années suivantes s’annoncent sous de très bons auspices mais aussi avec un certain nombre d’aléas. Les pouvoirs publics vont-ils mettre en place la “clause de volume” prévue dans l’accord du 100 % santé, qui prévoit une baisse du prix limite de vente des appareils de classe I, à 900 euros, si le nombre d’aides auditives vendues dépassait les 935 000 unités, ce qui a été le cas ? Comment évoluera le numerus clausus ? Doit-on s’attendre à un encadrement des pratiques, comme le réclament certaines organisations professionnelles ?
Si “la clause de volume” pourrait être mise en oeuvre dès 2022 par les pouvoirs publics, les autres questions risquent d’être traitées plus tardivement, en raison de l’élection présidentielle. Durant la campagne, L’Ouïe Magazine décryptera les programmes des candidats et leurs projets pour le secteur de l’audioprothèse, qu’ils ne peuvent plus ignorer.
Toute l’équipe de L’Ouïe Magazine vous souhaite d’excellentes fêtes et une très belle année. Nous continuerons de vous accompagner tout au long de celle-ci pour vous informer et vous aider à répondre aux défis de demain.

 

Anne-Sophie Crouzet