August 9, 2022

 

Hier, Agir Pour l’Audition, devenue fondation reconnue d’utilité publique, a inauguré ses nouveaux locaux, dans le 12ème arrondissement de Paris. Une inauguration réalisée par Madame Catherine Baratti-Elbaz, maire du 12ème arrondissement et de Madame Françoise Bettencourt Meyers. L’occasion pour Agir Pour l’Audition de remettre 3 prix à trois actions originales qui s’inscrivent dans une dynamique d’aide à la personne déficiente auditive et d’amélioration de la vie quotidienne. Pour cette première édition du Prix Agir Pour l’Audition/Agir au Quotidien a reçu 33 dossiers et retenu trois lauréats .

 

 
Le premier prix a été remis à la Société française de réflexion sensori-cognitive (Sofresc), dirigée par les professeurs Arach Madjlessi et Didier Bouccara, pour son kit de repérage des fragilités sensori-cognitive «Avec» (pour Audition, Vision, Equilibre Cognition), mis au point pour les professionnels de santé et permettant un diagnostic précoce et une orientation des personnes concernées.

 

 
L’association Prima Donna, a pour sa part, reçu le 2ème prix pour l’accompagnement de la pièce de théâtre d’Isabelle Fruchart, mise en scène par Zabou Breitman «Journal de ma nouvelle oreille.» Dans cette pièce l’actrice Isabelle Fruchart, elle même malentendante, brise le tabou de l’appareillage.

 

 
Enfin le 3ème prix a été remis à la SCOP Le Messageur, pour ses outils et services innovants qui permettent l’accès à la communication orale des personnes souffrant de déficience auditive et de troubles de l’audition. En récompensant Le Messageur, le jury a souhaité souligner l’importance de la transcription directe «qui ouvre une voie d’avenir à valoriser.»

REMISE DES PRIX SITE

Arach Madjlessi et Didier Bouccara (Sofrec) reçoivent le 1er prix des mains de Madame Françoise Bettencourt Meyers.

Pour conclure, le professeur Bruno Frachet, un des fondateurs d’Agir Pour l’Audition, a annoncé les projets d’Agir Pour l’Audition en rappelant que la recherche scientifique audiologique est en développement tant sur les plans cliniques, génétiques, physiologiques, psycho-acoustiques que technologiques ou encore psychologiques et sociologiques.

 

 

Dans ce contexte, la fondation soutient, à travers son pôle Agir pour le Futur, la création de l’Institut de l’Audition «qui accueillera les meilleures équipes scientifiques dès la fin 2017.» Cet institut, qui se situera au 63 rue de Charenton, à proximité immédiate de l’Institut de la Vision sera dirigé par Christine Petit, professeur au Collège de France et chercheur à l’Inserm. Il s’appuiera notamment sur une plateforme clinique développée par Agir pour l’Audition, véritable Centre d’Audiologie Avancée fonctionnant sur le modèle d’un Centre d’Investigation Clinique.

 
Le site d’Agir pour l’Audition