August 20, 2022

 

Au 1er semestre 2015, le groupe William Demant a enregistré un chiffre d’affaires de 675,7 millions d’euros, en hausse de 11% par rapport au 1er semestre 2014.

 

Le groupe danois explique que cette croissance est notamment soutenue par le succès des lancements produits, tout particulièrement la plateforme Inium Sense d’Oticon, commercialisée « dans tous les styles et sur tous les marchés en seulement quelques semaines. »

 

Sur la période, le segment Développement, fabrication et vente en gros d’aides auditives (qui représente le cœur de métier de William Demant) a progressé de 4%. En Europe, ses ventes ont cependant subi un repli en Allemagne et au Royaume-Uni. Si l’on exclut ces deux pays, sa croissance organique est « élevée » sans cependant atteindre deux chiffres. En Amérique du nord, la vente en gros d’aides auditives a atteint 9%, grâce à « l’introduction réussie » d’Inium Sense, particulièrement chez les indépendants. Le segment des implants progresse quant à lui de 16% en monnaies locales, grâce à une croissance à deux chiffres à la fois pour les systèmes à ancrage osseux et les implants cochléaires.

 

Concernant l’acquisition d’une participation majoritaire au capital d’Audika, William Demant rappelle être en attente de l’approbation de l’Autorité de la concurrence qui, à ce jour, n’a pas encore rendu son avis.