October 13, 2019

Plus de 2000 acteurs se sont impliqués auprès de divers publics pour cette 22e édition de la Journée nationale de l’audition, le 14 mars dernier.

L’objectif de cette campagne nationale annuelle était de « passer du niveau d’alerte au niveau d’alarme » concernant la dégradation de la santé auditive des Français et, plus spécifiquement, des jeunes. La mobilisation a été forte sur le terrain et l’association JNA vient d’en dévoiler les premiers éléments chiffrés.

1 297 audioprothésistes et 80 services ORL ont informé le public et réalisé des dépistages gratuits.

146 établissements scolaires et 12 centres régionaux d’information jeunesse (CRIJ) ont sensibilisé élèves et adolescents aux risques liés aux sons trop forts et à l’écoute prolongée de musique amplifiée.

25 résidences pour personnes âgées, 17 villes, collectivités et MDPH ont relayé la campagne.

52 associations se sont associées à la JNA.

6 caisses primaires d’assurance maladie ont proposé des tests auditifs et mis à disposition de la documentation pédagogique.

13 centres de médecine préventive et 42 services de santé au travail ont organisé des opérations de sensibilisation (expériences sonores, concert pédagogique etc.) et des dépistages.

42 sophrologues ont communiqué sur les diverses manières de soulager les troubles auditifs.

Une importante couverture médiatique a accompagné ces différentes actions : journaux télévisés, flashs en radio, articles d’annonce et reportages en presse écrite, reprises sur les sites d’information…

L’association JNA annonce d’ores et déjà les rendez-vous à venir, en France et à l’international : la JNA Québec le 7 mai, la semaine de la santé auditive au travail du 14 au 18 octobre 2019… Avant la 23e édition de la JNA, programmée pour le 12 mars 2020.