July 28, 2021

 

 

L’institution a annoncé aujourd’hui officiellement la mise en service de son nouveau site. Il présente sous une forme nettement modernisée les principales rubriques du précédent mais aussi une liste des audioprothésistes autorisés à exercer en France et ayant accepté de se conformer au code de déontologie.

 

Le projet a demandé de longs mois de maturation. Le site du Collège national d’audioprothèse affiche une version modernisée, tant dans le fond que dans la forme, des rubriques incontournables : présentation de l’institution, de son bureau national, de ses membres actifs, des modalités du concours ainsi que du Prix du CNA (candidatures jusqu’au 15 décembre pour les nouveaux diplômés ayant validé leur mémoire avec mention, désignés par les directeurs d’enseignement) et, bien sûr, les Cahiers de l’audition. Parmi les principales nouveautés : les vidéos des deux dernières éditions de l’Enseignement post-universitaire (2018 en accès libre, 2019 sur inscription), l’Université virtuelle du CNA (UVCNA, espace virtuel réservé aux professionnels) et une page E-Learning qui proposera prochainement un catalogue de formations validantes agrées ANDPC en ligne. Annoncé par François Le Her dès l’année dernière, l’autre avancée majeure apportée par le nouveau site s’affiche en haut de la page d’accueil, en accès libre : la liste des audioprothésistes autorisés à exercer, ayant accepté de se conformer au code de déontologie européen et au RGPD, et ainsi inscrits sur la liste de l’UVCNA. Elle compte pour l’heure 450 noms environ, mais est amenée à évoluer au fil des semaines. « En cas de plainte d’un patient, d’un prescripteur ou d’un confrère, le bureau du Collège national d’audioprothèse pourra décider de supprimer le nom d’un audioprothésiste de la liste nationale UVCNA », précise le Collège.