July 30, 2021

 

 

Le fabricant autrichien d’implants mène avec la faculté de médecine d’Hanovre (Allemagne) une 1ère étude européenne sur un implant cochléaire dont le porte-électrodes est chargé en médicament.

 

Cette étude, sous la direction du Pr. Thomas Lenarz, porte sur 6 patients implantés avec un Synchrony, équipé d’un porte-électrodes novateur à « élution de Dexaméthasone » (DEXEL) : il délivre ce médicament de façon ciblée, directement dans la cochlée pour limiter les réactions post-chirurgicales. « L’objectif de nos recherches était de réduire l’inflammation cochléaire tout le long de la rampe tympanique grâce à la libération prolongée de glucocorticoïde Dexaméthasone et de contrôler les réactions localisées du système immunitaire liées à l’implant, explique le professeur Lenarz. La Dexaméthasone devrait également aider à garantir que la transmission du signal entre l’électrode et le nerf acoustique se fait sans entraves. » L’étude en cours doit évaluer la sécurité du porte-électrodes Dexel, l’impédance électrique et les capacités auditives post-opératoires.

 

 

Med-El célèbre 30 années de recherche translationnelle

Le fabricant vient de faire paraître un recueil de publications “Thirty Years of Translational Research Behind Med-El”* pour mettre en avant les résultats obtenus grâce à ses partenariats de long terme avec les centres d’implantation et de recherche, près de 200 au total. Actuellement 2 200 personnes travaillent pour la recherche translationnelle chez Med-El, dans 75 pays.

*Supplément téléchargeable gratuitement à la revue médicale Acta Oto-Laryngologica, Taylor & Francis.