June 27, 2022

 

 

Considérant qu’il n’existait aucune norme d’échange de données informatisé (EDI) pour les transactions en audioprothèse, l’enseigne Amplifon, l’organisme concentrateur technique Aréa Santé et le réseau de soins Carte Blanche Partenaires lancent AudioAMC.

 

C’est Jean-François Tripodi, directeur général de la plateforme qui prend la présidence de l’association AudioAMC. Celle-ci indique que fabricants, éditeurs, réseaux de soins, opérateurs de tiers payant, assurances santé, enseignes, indépendants, organismes représentatifs sont invités à la rejoindre. Le nouveau standard, mis à disposition de tous les acteurs du marché a pour but de faciliter la transmission des informations et le suivi des dossiers, de façon uniformisée pour permettre aux éditeurs de solutions dédiées aux audioprothésistes de créer les outils de communication avec leurs services. Ceci fait, aussi bien la demande de prise en charge que la facturation pourront être effectuées directement dans le logiciel du point de vente, sans double-saisie. Outre un gain de temps et d’efficacité, AudioAMC affirme également apporter aux audioprothésistes la connaissance en temps réel des montants pris en charge pour les classes I et II d’appareils et offrir ainsi un choix éclairé aux patients. Amplifon, Aréa Santé et Carte Blanche Partenaire ont « mis en commun [leurs] expériences acquises dans d’autres domaines du tiers payant avec demande de prise en charge » et « partagé [leurs] savoir-faire pour créer AudioAMC » de façon collaborative, a expliqué Jean-François Tripodi : « en tant qu’acteur de la filière de l’équipement en audioprothèse, la mission que s’est donnée notre association est d’accompagner les audioprothésistes dans le changement en proposant de nouveaux outils qui laissent la place à plus de valeur dans l’échange entre les patients et leur professionnel de santé ».