August 11, 2022

 

Le groupe danois publie aujourd’hui son rapport annuel 2021. Demant enregistre un CA de 2,47 milliards d’euros (18,418 milliards de couronnes), en croissance de 28 % par rapport à 2020, en monnaies locales.

La croissance réalisée l’année dernière par le groupe Demant est essentiellement organique. Le segment des aides auditives est le plus gros contributeur à la progression. Les ventes d’aides auditives se sont élevées à 1,21 milliard d’euros (8,98 Md DKK), en croissance de 34 % par rapport à 2020. Et la distribution d’appareils a enregistré un CA d’un peu plus de 1 Md€ (7,55 Md DKK), en hausse de 38 % – à noter que la France est le 2e marché, en taille, pour le groupe, sur l’activité “Hearing Care” avec plus de 800 points de vente sur 2 600 dans le monde. Ces deux segments, ont représenté en 2021 81 % des revenus de l’entreprise (77 % en 2020). Demant attribue ces bons chiffres à 3 principaux facteurs : le succès de ses produits phares (Oticon More et Philips HearLink), un rattrapage, après la récession liée à la crise sanitaire, et la réforme de la prise en charge des aides auditives en France. Au total, le fabricant chiffre ces « revenus extraordinaires » à 40,3 millions d’euros (300 MDKK, dont les 2/3 au 1er semestre).

Les outils de diagnostic, dont les marques Interacoustics et MedRx, ont aussi connu une année forte, avec un CA en hausse de 25 % (240 M€). En revanche, le secteur “Communication”, les casques Epos pour les entreprises et le gaming, ont été en recul de 9 % (160 M€), avec une érosion des ventes à partir du 2e trimestre.

Autres chiffres clés, Demant compte 18 116 employés dans le monde et a investi l’année dernière 180 millions d’euros en R&D. Le groupe table sur une croissance organique de 5 à 9 % en 2022, il s’attend à un recul des ventes en volumes d’aides auditives en France, une « normalisation » après le boum induit par le 100 % santé.