August 12, 2022

 

L’Ouïe Magazine a organisé, au Congrès des audioprothésistes, des plateaux TV sur des enjeux forts soulevés par le rapport de l’Igas. Ci-dessous, notre débat (15 mn) sur la possible baisse des tarifs des aides auditives de classe I, avec Pascal Boulud (Snitem) et Laurent Buri (Sonance). 

 

Au vu des volumes d’aides auditives vendues en 2021, le rapport de l’Igas-IGÉSR recommande d’enclencher la clause d’abaissement du prix limite de vente des appareils de classe I à 900 euros (contre 950 euros aujourd’hui), qui avait été inscrite dans l’accord de 2018 sur le 100 % santé. Le gouvernement a choisi, pour l’instant, de ne pas suivre d’emblée cette préconisation et d’intégrer cette question dans une réflexion plus large sur le contenu de cette catégorie de produits. La mise en œuvre de cette mesure reste cependant possible. Cela ne serait pas sans conséquence, tant pour les fournisseurs que pour les centres auditifs. Pour cerner son impact, L’Ouïe Magazine a réuni sur son plateau Pascal Boulud, vice-président du pôle Audiologie du Snitem, et Laurent Buri, audioprothésiste et confondateur de l’enseigne Sonance.