Publié le 26/04/2022

 

L’organisation interprofessionnelle, qui a élaboré son “projet de loi” durant la campagne présidentielle, espère que le ministre de la Santé prochainement nommé aura « déjà une bonne connaissance des dossiers des soins de ville ».

 

Félicitant Emmanuel Macron pour sa réélection, les Libéraux de santé* estiment dans un communiqué qu’« une réforme d’ampleur est indispensable pour redonner de la lisibilité à l’offre de soins et repenser l’organisation dans les territoires » et que le président pourrait « mettre à profit le début du nouveau quinquennat » pour ce faire. Ils souhaitent que le ou la ministre en charge du dossier soit rapidement désigné.e et prenne en compte les propositions formulées par l’interprofessionnelle pour faire de la ville le niveau initial de réponse aux besoins non vitaux, rendre le patient acteur de son parcours, réformer le système conventionnel…

 

 

*Les LDS rassemblent 11 syndicats de professionnels de santé libéraux : les CDF, la CSMF, la FFMKR, la FNI, la FNO, la FNP, la FSPF, le SDA, le SDB, le SML et le SNAO.
Retour à la liste des articles

 

Les immanquables

Titre

Aller en haut