June 29, 2022

 

 

Gestion, management, pour ces compétences transversales, c’est-à-dire utiles pour différents métiers et secteurs, il existe pléthore de formations : courtes ou longues, certifiantes ou diplômantes, en présentiel ou à distance… Voici comment vous y retrouver.

 

La plupart sont proposées sous forme de sessions inter-entreprises regroupant divers secteurs, à la différence des formations intra-entreprise ou sur-mesure. Pour ces dernières, vous pouvez co-construire la formation avec votre prestataire, avec un contenu ciblé. Leur tarif est plus élevé que pour une formation inter-entreprises. Celle-ci, en revanche, présente l’avantage de permettre le partage de bonnes pratiques entre professionnels exerçant des métiers différents. Parfois, les bonnes idées peuvent être dupliquées avec profit dans l’audio. Parmi les thématiques de formation actuellement populaires, on trouve : le management d’équipes réparties sur plusieurs sites, fidéliser les jeunes générations, planifier et budgétiser un projet, mieux communiquer…

 

Quel type de formation ?

Le choix du type de formation, et donc du prestataire, dépend de deux facteurs : le contenu de la formation (dont découle sa durée) et son objectif : acquérir rapidement des compétences applicables dans le centre auditif ? Ou envisager une formation dans le cadre d’une GPEC (Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences) ? Cette dernière permet, par exemple, de faire évoluer un collaborateur vers un poste d’animateur réseau ou responsable multi-centres. [Lire notre article: Professionnel de santé, que signifie exercer son leadership ?]

Dans le premier cas, on s’orientera plutôt vers une formation courte (de 1,5 jour à une semaine). Dans le second, vers un programme plus long, de quelques semaines à plusieurs mois, avec éventuellement un certificat ou un diplôme à la clé.

 

Les formations longues destinées aux professionnels ne se déroulent que rarement à temps plein, sur place. On vous proposera, par exemple, un jour par semaine en centre complété par des modules à réaliser à distance.

 

 

Quel prestataire ?

3 grands types de prestataires se partagent le marché des formations en management et gestion : les organismes de formation, les écoles de gestion/management et les universités.

 

Les organismes de formation sont à privilégier lorsque l’on cherche une formation courte, ciblée, réalisée par des professionnels. Les groupes d’apprenants comptent de 5 à 15 personnes environ. Ces organismes proposent des catalogues dans lesquels on trouve un programme correspondant à ses besoins : « Gérer un projet de A à Z », « Mieux communiquer en tant que manager »… Les spécialistes des formations en gestion, management, conduite de projets sont, par exemple, Cegos, Demos, Orsys, Elegia, CNFCE, Gereso, Comundi…

Les + : Des sessions tout au long de l’année, des contenus mis à jour régulièrement, des intervenants professionnels, un partage d’expérience entre participants issus d’horizons variés.

 

Les écoles de commerce et de management ont développé une offre de formations à destination des entreprises. Proches du bassin d’emploi local, les établissements gérés par les CCI (Chambres de commerce et d’industrie) proposent ainsi de nombreuses formations en management et entrepreneuriat.

Les + : L’ancrage régional, la proximité avec le monde de l’entrepreneuriat, le réseau, la possibilité de construire un parcours de formation en « modules » qui, additionnés, permettent de décrocher un certificat ou un diplôme.

 

Les universités permettent de construire des parcours de formation diplômants. Objectif : monter en compétences soi-même ou accompagner un collaborateur dans ce parcours, en lui permettant d’obtenir un diplôme. Rattachées aux universités, les IAE (Instituts d’administration des entreprises soit les écoles universitaires de management) sont spécialisées dans l’enseignement du management, de la gestion et de l’entrepreneuriat. On compte 36 établissements sur le territoire. Parallèlement à leurs parcours diplômants en licence ou master, les IAE dispensent également des formations courtes « inter » ou « intra-entreprises ».

Les + : La qualité d’une formation universitaire, la possibilité de décrocher un diplôme reconnu par l’Etat via une VAP dans une logique de prise de poste ou de fidélisation.

 

Les têtes de réseau des enseignes, les centrales et les groupements en audioprothèse proposent bien entendu également à leurs franchisés ou adhérents des formations dans ces domaines, aux côtés des sessions consacrées à l’audiologie, à la prise en charge des patients.

Le + : Une approche en lien direct avec le métier d’audioprothésiste et les problématiques quotidiennes dans les centres.

[Lire notre article: Pour recruter des jeunes audios, proposez les bonnes formations]