December 2, 2020

L’Ouïe Magazine 99 – ebook

15,00  TVA incluse

Sans expédition – Produit uniquement téléchargeable – Vous recevrez un email contenant un lien de téléchargement.

Description

L’Ouïe Magazine n°99 – Septembre 2020

Edito

Nouveau départ

Rac 0, innovations technologiques et réassurance des patients sont les trois éléments clés du rebond.

L’année 2020 n’est pas encore terminée mais son bilan s’annonce particulièrement mauvais pour le secteur de l’audioprothèse. La reprise de l’activité, depuis mi-mai, ne suffira pas à compenser les deux mois de pertes accusées pendant le confinement. Vos patients limitent encore beaucoup leurs interactions sociales face au risque de contagion au Covid-19. Ils sont aussi incités à attendre 2021 pour s’équiper en aides auditives, lorsque les appareils de classe I seront vendus sans aucun reste à charge.
Dans ce contexte particulièrement perturbé, le dernier trimestre doit être vu comme un tremplin vers un nouveau départ et une opportunité, pour notre filière, de montrer sa capacité de résilience. Les fabricants accompagnent déjà cette dynamique et vous ont réservé, pour cette rentrée pas comme les autres, des nouveaux produits toujours plus performants. Les organisations professionnelles s’activent de leur côté pour défendre les intérêts de la profession auprès des pouvoirs publics et des Ocam, en insistant sur le versant santé du métier. Certes, elles ne sont pas d’accord sur tout, mais leurs nombreux dénominateurs communs ouvrent la voie à des prises de position similaires sur d’importants sujets, comme le niveau de remboursement des appareils de classe II par les complémentaires santé (voir notre interview de Guillaume Flahault, président du Synea, page 28). La période est également propice aux initiatives. Des audioprothésistes lancent sur le marché des solutions inédites visant à développer l’activité des centres et à améliorer la prise en charge des malentendants. C’est, par exemple, le pari de la start-up montpelliéraine Sonup, qui fait l’objet de notre focus du mois (voir page 26).
Le climat est tendu, mais ces multiples éléments créent une dynamique moteur avec, à la clé, l’espoir solide d’un éclaircissement dès 2021, porté par la mise en oeuvre du reste à charge zéro et ses corollaires : un trafic dopé dans vos centres et une hausse notable des volumes de vente. Bien sûr, cela implique une situation sanitaire sous contrôle, mais aussi des patients rassurés. C’est-à-dire informés, sur l’importance de dépister et de compenser une éventuelle perte auditive, et de le faire en toute sécurité dans un laboratoire qui respecte à la lettre les gestes barrières. Faites passer le message !

Anne-Sophie Crouzet

Sommaire

A L’ÉCOUTE
• Toutes les nouveautés et les derniers lancements des fabricants
• Luis Godinho renouvelé à la tête du Syndicat des audioprothésistes (SDA)
• La rentrée bien remplie de la Fnea
• Amplifon salue une reprise meilleure que prévu
• Les audioprothésistes ont accès à l’historique des assurés sur Ameli Pro
• Publication du 1er recueil de bonnes pratiques de la profession
• Audyx prend le nom de Koalys
• Odiora commercialise ses masques transparents, approuvés par la DGA

ENTREPRISE : Les nouveaux visages de GN France

AGENDA : Les grands rendezvous du secteur en France et dans le monde

FOCUS : Sonup inaugure une nouvelle approche de la synergie auditionoptique

INTERVIEW : Guillaume Flahault (Synea) : « Nous plaidons pour l’établissement de bonnes pratiques négociées par toutes les organisations professionnelles »

PORTRAIT : Mathieu Robier : « J’ai choisi l’audioprothèse pour ses côtés technique, informatique et médical »