April 28, 2017

L’association qui gère le fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées revoit son dispositif pour permettre à plus d’actifs d’en bénéficier.

L’Agefiph verse une aide à l’appareillage des malentendants reconnus travailleurs handicapés. Depuis le début du mois, ses conditions d’attribution ont changé. Il s’agissait auparavant d’une aide forfaitaire de 800 euros par audioprothèse, attribuable sur devis à condition que son montant dépasse cette somme. Désormais, l’aide correspondra à 50 % des frais engagés par le patient avec un plafonnement à 700 euros par appareil, quel que soit le prix de celui-ci. Elle viendra en complément des dispositifs de prise en charge : Assurance maladie, complémentaire santé, Prestation compensation handicap (PCH)… L’aide sera attribuée sur demande de la personne elle-même en fonction de son reste à charge et renouvelable tous les 4 ans.

Ce changement s’inscrit dans les évolutions en cours quant à la prise en charge des aides auditives : extension du tiers payant aux aides techniques et autres aides financées par la PCH et amélioration de la prise en charge annoncée par le Comité interministériel du handicap (CIH) en décembre dernier. De plus, l’Agefiph vient de lancer une réflexion sur les façons de limiter l’avance de frais (sur le même principe que le tiers-payant), pour diminuer le reste à charge en négociant des prix avec les fournisseurs.