July 16, 2019

A l’occasion d’une rencontre avec les représentants des Ocam, Agnès Buzyn a fait le point sur la mise en œuvre du RAC 0 en audioprothèse.

Lundi 17 juin, la ministre de la Santé a réuni les représentants de l’assurance maladie, des organismes complémentaires et des assurés afin d’échanger sur la réforme du 100 % santé, notamment pour les aides auditives. A cette occasion, le ministère a annoncé que, au 31 mars 2019, « 15 000 assurés ont déjà acquis des prothèses auditives du panier 100 % santé ».

Lors de la réunion, Agnès Buzyn est revenue sur le travail en commun mené pour la mise en place de la réforme, qui a débuté le 1er janvier dernier dans notre secteur : « le tarif de remboursement des audioprothèses a été relevé de 100 € et les tarifs des prothèses auditives entrant dans le panier de soins 100 % santé ont été plafonnés, avec un gain moyen de l’ordre de 100€ par oreille pour les assurés », rappelle le ministère dans un communiqué. Il souligne par ailleurs que « la mise en œuvre progressive de la réforme dans le temps permet sa soutenabilité : sur la période 2019-2023, l’effort demandé aux organismes complémentaires s’élève à 50 M€ par an en moyenne, soit 0,14 % des primes acquittées. La ministre a ainsi rappelé que cet effort ne pouvait justifier de hausse de tarif des organismes complémentaires en 2020 ».

Des échanges ont également eu lieu sur l’objectivation et la modération des frais de gestion, conformément à l’engagement des organismes complémentaires d’engager un travail sur le sujet avec le ministère. Enfin, la réunion a permis de faire un point d’avancement sur les engagements des Ocam sur la lisibilité des contrats, d’échanger sur les indicateurs permettant de mesurer les effets de la réforme et de faire un point global sur les prochaines étapes de sa mise en œuvre.