April 20, 2021

 

Santéclair a présenté jeudi 11 mars les résultats de son analyse sur la mise en œuvre du 100 % santé. Après deux mois de pleine application de la réforme en audioprothèse, ses chiffres de janvier et février montrent une très importante hausse des volumes de vente depuis le début de l’année et une part substantielle de la classe I, notamment hors-réseau.  

 

Après avoir publié ses données pour janvier, l’analyse de Santéclair porte cette fois sur les tiers payants réalisés par la plateforme en janvier et février 2021 pour la prise en charge d’aides auditives. Cela représente un total de 9 489 appareils : 4 204 vendus par des audioprothésistes partenaires du réseau, 5 285 vendus par des audioprothésistes non partenaires mais pratiquant le tiers payant via l’outil TP+.

 

Ces données montrent une augmentation importante du nombre de prises en charge réalisées : +44 % en janvier / février 2021 (5 880 prises en charge dans le réseau + hors-réseau) par rapport à janvier / février 2020 (4 080 prises en charge). Notons que chaque prise en charge peut concerner l’appareillage d’une ou de deux oreilles et donc comprendre une ou deux aides auditives (le cas plus fréquent étant celui d’un appareillage des deux oreilles). En parallèle de cette hausse notable des volumes, Santéclair constate depuis janvier une forte progression de la part des appareils de classe I :

  • Au sein du réseau, 28 % des aides auditives vendues sont en classe I (prix moyen : 865 euros), contre 6 % en 2020. Hors réseau, ce chiffre bondit à 48 % (prix moyen : 949 euros), contre 9 % l’année dernière.
  • La classe II représente donc 72 % des appareils délivrés au sein du réseau (prix moyen : 1 214 euros). Dans ce cas de figure, 21 % des patients n’ont pas de reste à charge. S’ils en ont un, celui-ci se monte en moyenne à 350 euros.
  • Hors réseau, la classe II représente 52 % des ventes en volume (prix moyen : 1 604 euros). Ici, 8 % des personnes n’ont pas de reste à charge. Quand il existe (dans 92 % des cas), son montant moyen est de 784 euros.

 

Via son analyse, Santéclair montre également que la qualité des produits vendus en classe II au sein de son réseau est supérieure, à un prix moindre qu’hors réseau. Les aides auditives de niveau 4 (très haut de gamme de la classe II) représentent ainsi 52 % des ventes en réseau (en janvier-février 2021) à un prix moyen de 1 301 euros, contre 29 % hors réseau à un prix moyen de 1 720 euros.

 

santeclair répartition ventes audio janvier février 2021