May 28, 2022

 

 

Birgitta Gabriel, consultante dédiée aux audioprothésistes, a identifié 3 grandes tendances qui marqueront les soins auditifs de demain, en Europe et dans le monde.

 

A quoi ressemblera le métier d’audioprothésiste demain ? Pour répondre à cette question, Birgitta Gabriel, physicienne et experte en audition*, a interviewé près de 200 audios et patients. A partir de leurs réponses, elle a identifié 3 tendances pour l’avenir de notre secteur : les patients se montreront plus exigeants, les innovations médicales et technologiques seront de plus en plus nombreuses et le marché deviendra encore plus concurrentiel. Aussi, les audioprothésistes devront-ils faire de la formation une priorité, aussi bien pour acquérir de nouvelles compétences que pour mieux comprendre les attentes des patients.

 

Des patients mieux informés donc plus exigeants

Les patients auront toujours plus tendance à prendre en main leurs soins, mais demanderont malgré tout le contact personnel avec l’audioprothésiste – que ce soit en personne, via des plateformes en ligne, ou les deux. L’accessibilité, la confiance et l’apport d’informations claires et fiables seront essentiels pour eux, même s’ils s’attendent à être guidés dans leur autogestion.


Des innovations médicales et technologiques

En revanche, les audioprothésistes du futur se concentreront moins sur l’adaptation des technologies auditives qu’aujourd’hui car les innovations médicales et technologiques leur donneront le temps et les moyens de se concentrer sur le conseil, leur permettant ainsi d’offrir des soins centrés sur la personne, un atout différenciant majeur.

 

Une concurrence renforcée

Les audioprothésistes devront faire face à une réalité : les appareils OTC (Over The Counter), les ventes directes aux consommateurs et la technologie rendront obsolètes certaines de leurs fonctions traditionnelles. Ceux qui seront capables d’innover et de repenser leur pratique pour mieux répondre aux attentes des patients auront un avantage concurrentiel certain.

 

La formation comme priorité

Dans un tel contexte, le secteur de l’éducation devra suivre les nouveaux développements technologiques, l’évolution des comportements des consommateurs et les nouveaux modèles de prestations afin que les audioprothésistes de demain possèdent les compétences nécessaires pour s’adapter aux changements en cours.

 

 

*Dr Birgitta Gabriel est une chercheuse et consultante allemande spécialisée dans le domaine de l’audition, qui aide les audioprothésistes à développer leur activité.

 

 

Retrouvez tous nos articles EUHA 2021 :

 

> Noah ES : une version augmentée, fiable et évolutive, grâce au cloud

> Des machines pour remplacer les audios ? – Retour vers le Future Friday #3

> Mieux entendre grâce à la lumière – Retour vers le Future Friday #1

> 1er bilan