May 28, 2022

 

Le congrès international de l’EUHA ferme ses portes à l’issue du Future Friday. Cette édition présentielle a été unanimement saluée par les participants rencontrés par L’Ouïe Magazine.

1er bilan de l’EUHA 2021Si la grande majorité des exposants habituels ont répondu présents pour ce 65e congrès EUHA, leur nombre est cependant nettement plus faible qu’avant l’interruption liée à la pandémie de Covid19. Il y avait 154 exposants en 2019 pour 89 cette année, venus de 16 pays. Parmi eux, les Etats les plus représentés sont l’Allemagne (62 % des entreprises), le Danemark, la France, la Hollande et l’Italie. Du côté des visiteurs, la baisse du nombre d’étrangers est également très sensible, mais les chiffres ne sont pour l’heure pas disponibles – ils tournent, habituellement, autour de 9 000. Anticipant la baisse de la fréquentation, les organisateurs du congrès ont mis en place, pour la première fois, un catalogue en ligne des exposants.

1er bilan de l’EUHA 2021

Des précautions ont bien évidemment été prises pour permettre le déroulement de la manifestation dans de bonnes conditions sanitaires. Outre l’application du pass sanitaire allemand (équivalent à la version française mais avec une validité de 24 heures pour les tests PCR ou antigéniques), une zone d’entrée particulièrement spacieuse et des couloirs de hall très larges ont été prévus pour faciliter les flux et permettre de garder une distance raisonnable.

« Le début d’un retour à la normale »

Au détour des allées, les exposants disent leur satisfaction. « Nous sommes vraiment contents car nous avons retrouvé le plus important : le contact personnel avec les visiteurs ; ils peuvent toucher les produits, nous pouvons boire des cafés ensemble, c’est vraiment irremplaçable, relève Stephanie Heinz du département marketing de Bernafon. Certes, il n’y a pas autant de visiteurs internationaux que lors de l’EUHA 2019, mais tous ceux qui ont pu se déplacer étaient vraiment ravis d’être là. D’une certaine manière, c’est le début d’un retour à la normale. » Cette impression est partagée par les visiteurs, notamment les plus jeunes : « C’est ma première expérience physique de ce congrès, puisque celui de l’an dernier s’était entièrement déroulé en digital, et c’est incomparable, témoigne Käthe Schneider, étudiante en deuxième année à l’école d’audioprothèse de Lübeck. On peut circuler entre les stands, poser toutes les questions qu’on veut, et surtout, rencontrer des professionnels de l’audioprothèse qui prennent le temps de discuter avec nous ».

« J’attendais vraiment le congrès de cette année, pour pouvoir enfin retrouver les fabricants et parler de technique et de produits avec eux, mais aussi et surtout pour revoir mes collègues audioprothésistes et tout simplement passer de bons moments tous ensemble. Tous ces contacts m’avaient manqué. »

Esther Fritz, audioprothésiste à Munich

La qualité des échanges et la bonne ambiance compensent en partie la moindre fréquentation : « Cela nous fait évidemment plaisir de revoir nos clients, acquiesce Florian Heyn, responsable du département de training et support technique audiologique de Starkey. Les recevoir sur le stand est l’occasion d’avoir de bonnes conversations, qui changent de celles que nous avons depuis des mois par téléphone ou en ligne. L’atmosphère est aussi super, ce qui fait qu’on ne remarque pas vraiment qu’il y a moins de visiteurs ». Même son de cloche chez Demant, qui se projette avec confiance dans l’avenir, par la voix de Jette Toft Borner, chargée de l’événementiel : « Tout le monde doit vous dire la même chose, mais oui, nous sommes vraiment contents d’être de retour à l’EUHA. Il y a moins de congressistes internationaux, notamment d’Asie et des États-Unis, mais heureusement beaucoup de visiteurs allemands ont fait le déplacement. Évidemment, il y a encore beaucoup de restrictions, que nous n’avons plus au Danemark, mais nous nous adaptons. Une chose est sûre, j’attends que cela redémarre vraiment… En tant que Danoise, je suis positive donc j’y crois ! »

Rendez-vous est pris pour la prochaine édition, du 12 au 14 octobre 2022, une nouvelle fois à Hanovre.

Retrouvez tous nos articles EUHA 2021 :

 

> Noah ES : une version augmentée, fiable et évolutive, grâce au cloud

> Des machines pour remplacer les audios ? – Retour vers le Future Friday #3

> L’audioprothésiste de demain – Retour vers le Future Friday #2

> Mieux entendre grâce à la lumière – Retour vers le Future Friday #1