June 29, 2022

 

Les données sell in compilées par le Snitem auprès de 6 fabricants montrent des ventes en hausse de 7,5 % au 1er trimestre 2022 par rapport à 2021.

Le soufflé du 100 % santé ne semble pas pressé de retomber. Hasard du calendrier, deux séries de données publiées aujourd’hui viennent le souligner. Tant les chiffres de l’Assurance maladie que ceux des ventes en volumes, des industriels aux distributeurs, montrent une très bonne dynamique.

Au cours des 3 premiers mois de l’année, les fabricants d’aides auditives ont livré 466 962 appareils soit une augmentation de 7,5 % par rapport à l’année dernière. Elle est évidemment incomparable avec celle observée entre 2021 et 2020 (année du confinement). Mais les chiffres de l’industrie se maintiennent à des niveaux historiquement hauts.

Chiffres du Snitem : les ventes en hausse, la classe II aussi

Cette progression concerne exclusivement les écouteurs déportés, 368 522 ont été délivrés aux audioprothésistes (+ 14,4 % par rapport à l’année dernière). Ils représentent près de 80 % du total, en pile 312 dans l’écrasante majorité des cas (97,5 %). Les contours passent sous la barre des 14 % du total des appareils délivrés, soit 64 467 unités ; les modèles équipés de piles 13 restent les plus répandus (près de 80 %). Le recul est moins marqué pour les intra-auriculaires (près de 34 000 intras vendus), mais leur proportion passe de 7,7 %, pour toute l’année 2021 à 7,3 % pour ce 1er trimestre. Les modèles avec une pile 10 sont toujours dominants (près de 82 %).

Chiffres du Snitem : les ventes en hausse, la classe II aussi

Ce début d’année est marqué par des ventes en hausse mais aussi par une remontée de la proportion d’appareils de classe II dans les données sell in : ils progressent de 1,8 points. Il est impossible de savoir, pour l’instant, s’il s’agit là d’une tendance à un rééquilibrage ou juste d’une variation saisonnière.

Chiffres du Snitem : les ventes en hausse, la classe II aussi