August 12, 2022

 

 

Pour l’audioprothésiste ou l’étudiant qui postule, l’entretien offre une opportunité de clarifier les contours du job, de confirmer son intérêt et de glaner des informations plus concrètes sur le cadre de travail. Ne pas poser de questions peut passer pour un manque de curiosité ou de motivation mais cela empêche surtout le candidat de se projeter dans le job ou de repérer une incompatibilité avec son projet, sa personnalité. Voici une liste de sujets dans laquelle vous pourrez piocher le jour J. Il ne s’agit évidemment pas de les aborder tous, mais d’en avoir en réserve si besoin.

 

L’entreprise

En général, le recruteur l’indique spontanément, mais si ce n’est pas le cas : nombre de centres, nombre de salariés, histoire de l’entreprise, rythme de développement, etc. Ainsi que les questions techniques sur l’équipement du ou des centres, le process d’appareillage à suivre…

 

– Quel est le positionnement du centre ou du réseau ?

– Quelles sont les principales valeurs de l’entreprise ? Comment se concrétisent-elles ?

– Avez-vous défini une marque employeur ?

– Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents directs ?

– Pouvez-vous me parler de votre marque employeur ?

– Y a-t-il un comité de direction ? Qui y prend part ?

– Y a-t-il une évaluation et un suivi de la qualité ?

 

Le poste et l’encadrement

Un entretien d’embauche sert autant à l’employeur qu’au candidat : le premier cherche à sélectionner la personne la plus adéquate pour le poste, le second doit déterminer s’il a vraiment envie de travailler dans cette entreprise.

 

– Une période d’intégration est-elle prévue ? De combien de temps et sous quelles modalités ?

– Quel est le type de patientèle ?

– Y a-t-il une journée ou une semaine type ?

– Quels sont les avantages et les inconvénients du poste ?

– Quel est l’organigramme (hiérarchique, fonctionnel) et combien de personnes aurai-je sous ma responsabilité ?

– Quelle sera mon autonomie (dans les choix d’appareillage, dans l’organisation de la journée, etc.) ?

– Y a-t-il des objectifs quantitatifs ou qualitatifs attachés à ce poste ?

– Aurai-je des actions à mener prioritairement ?

– Quelles sont les 2 compétences et les 2 qualités clés pour ce poste ?

– Comment définiriez-vous le management en vigueur ?

– Les salariés sont-ils associés à la construction de projets au sein de l’entreprise ?

– Quelle est votre politique de formation ?

– Quelles sont les perspectives d’évolution dans ce poste ?

– Serai-je évalué ? Comment ?



Le contexte du recrutement et l’ambiance de travail

Ces questions peuvent vous aider à sentir l’état d’esprit de l’enseigne ou du centre auditif, au-delà du bon ou mauvais feeling que vous aurez avec le recruteur.


– Pour quelles raisons ce poste est-il à pourvoir ?

– Depuis combien de temps est-il vacant ?

– Pourrai-je m’entretenir avec la personne qui occupait le poste précédemment ? Comment l’équipe vit-elle son départ ?

– Pourrai-je rencontrer l’équipe ?

– Quel est le profil de l’équipe en termes de formation, d’ancienneté et de compétences ?

– Y-a-t-il quelqu’un en interne qui aurait voulu le poste ?

– D’autres recrutements sont-ils prévus prochainement ?

 

 

En fin d’entretien

– Quelles sont les étapes du processus de recrutement ?

– C’est à ce moment que vous pouvez aborder, si cela n’a pas été évoqué précédemment, les questions sur le rythme de travail, la rémunération, etc.