Publié le 17/08/2022


Le groupe abaisse légèrement ses projections de CA et de rentabilité pour l’exercice 2022/23 notamment en raison du poids des coûts de transports et de matières premières.

 

Dans le courant du 1er trimestre, la croissance des revenus du groupe a été moins rapide que ce qu’il avait anticipé. Les volumes ont moins progressé qu’attendu sur des marchés à forte valeur ajoutée, comme les Etats-Unis, entraînant une pression plus forte sur la marge brute des industriels, précise Sonova dans un communiqué. A cela s’ajoutent des coûts de fret et de composants très élevés. Pour ces raisons, l’entreprise table désormais sur une croissance de son CA consolidé, au 1er semestre 2022/23, entre 16 et 18 %, et de 15 à 19 % sur l’année (2 points de moins que ce qu’il avait précédemment annoncé). Ces prévisions impliquent « une solide performance des ventes au second semestre, dans un contexte de ralentissement attendu du marché », a précisé Arnd Kaldowski, le PDG de Sonova, qui affirme également sa « confiance dans le succès du lancement imminent de [la] nouvelle plateforme ».

Retour à la liste des articles

 

Les immanquables

Titre

Aller en haut